Gérer ses finances : 1 des 3 pièges à éviter pour atteindre la liberté financière

 

Nous vivons à l’ère de l’information, l’ère industrielle est résolue. Vous ne pouvez plus vous contenter de placer votre argent sur votre livret A, travailler dur en attendant votre retraite pour être pris en charge par l’Etat. Le contexte économique que nous vivons couvre en réalité de nombreux changements auxquels vous devez absolument vous préparer.  

 

Le danger numéro 1 qui menace votre sécurité financière est la faillite de l’Etat français suivit de la faillite du système de retraite par répartition et par la précarisation du marché du travail.

 

Vous allez découvrir 1 des 3 erreurs majeures éviter si vous souhaitez faire fructifiez votre argent que ce soit, pour mettre de l’argent de côté, préparer votre retraite ou même gagner votre liberté financière.

 

 

 

Laisser dormir votre argent sur votre compte courant

 

Vous devez garder à l’esprit que les grandes banques ne feront pas faillite car l’état ne les laissera pas tomber. Pour éviter la faillite des grandes banque, les déposants rembourseront pour le compte de l’état. L’Espagne est un très bon exemple : Les épargnant espagnol lorsqu’ils ont déposé leur argent cela se transformait en action subordonnée et en obligation par leur banque en difficulté et tout cela à leur insu.

 

Ces placements ne valent plus rien car il a fallu à l’Espagne de trouver 100 millions d’euros pour aider ces banques espagnoles qui ont déjà emprunté 430 millions d’euros à la BCE (Banque centrale européenne). 11 banques sur 19 ont vendu des actifs douteux à leur épargnant.

 

Concrètement pour vous, laisser son argent dans son compte courant représente un danger car il pourrait se transformer en action sans votre consentement

 

Le très sérieux Wall Street journal indique même : « La banque espagnole Novaglia était particulièrement agressive pour placer ses produits. Si un client avait 50 000€ d’économies, la banque essayait de lui vendre pour 50 000€ d’actions préférentielles… ». En août 2013, une cliente avait surpris sa banque qui avait prix ces 30 000€ pour acheter de la dette subordonnée.

 

Si vous pensez que cela ne peut pas vous arrivé, vous serez surement surpris d’apprendre selon une étude par le Center Risk Management, les banques françaises représentent en réalité le plus fort risque systémique en Europe. Cette 1re position s’explique par le fort taux d’effet de levier (le plus élevé d’Europe) avec un chiffre de 31. Pour mieux comprendre un exemple : si une banque perd un équivalent de 3% de ses fonds propres, elle est virtuellement en faillite.

 

Nous avons dit « virtuellement » car l’Etat français à la possibilité de vous prendre 10% de votre épargne de façon arbitraire. Cette taxe sur l’épargne c’est le FMI (Fonds monétaire international) qui en est à l’origine. Ce dernier voit une excellente alternative de la crise de la dette.

 

Pour conclure ce que vous devez savoir c’est que l’Etat ne reculera devant rien pour éviter une faillite et celle du système financier qui le finance. Du coup c’est votre épargne qui servira de tampon. L’Etat imposera une taxe de 10% sur l’épargne et ne vous voilez pas la face car une étude du BCG (Boston Consulting Group) nous prouve que cela peut aller jusqu’à 40%. Toujours selon la BCG, aux USA 26% et en Europe 34% de taux de confiscation pour les ménages de classe moyenne et haute.

 

Vous devez sans doute vous dire qu’il faut absolument retirer votre argent des banques… la réponse est en partie oui mais pas seulement. L’objectif n’est pas de retirer tous votre argent et de céder à la panique. Mais de réfléchir à "comment faire" ? 

 

Vous souhaitez sécuriser votre épargne et gagner plus d’argent ?

 

 

Oui ? Nous vous proposons de concrétiser tout ce que nous venons de voir en vous inscrivant à nos formations.

Écrire commentaire

Commentaires: 2